La société chinoise de construction et d’ingénierie China Gezhouba Group Co. Ltd. (CGGC) a signé un contrat avec le gouvernement éthiopien pour participer au grand barrage éthiopien de la Renaissance (GBER).

D’un montant de 40,1 millions de dollars américains, la CGGC participera aux activités de production de pré-électricité du grand barrage hydroélectrique d’Éthiopie, qui sera considéré comme le plus grand barrage hydroélectrique d’Afrique avec un volume total de 74 000 millions de mètres cube.

Abrham Belay, responsable d’Ethiopian Electric Power, a déclaré lors de la cérémonie de signature à Addis-Abeba, capitale de l’Ethiopie, que l’accord avec CGGC devrait accélérer la construction du barrage.

Le secteur de l’énergie est l’une des priorités de l’Éthiopie, le pays envisageant de devenir un pôle de la fabrication légère en Afrique ainsi qu’une économie à revenu intermédiaire d’ici 2025.

Une autre société chinoise, Poly-GCL Petroleum Group Holdings Limited (Poly-GCL), a également signé la semaine dernière un accord avec le ministère éthiopien des Mines et du Pétrole (MoMP) pour la construction du gazoduc Ethiopo-Djibouti de 767 km.

En avril, le gouvernement éthiopien a annoncé son intention de générer 1 milliard de dollars américains par an grâce à l’extraction de gisements de gaz naturel et de pétrole brut.

African Daily Voice (ADV)

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

No Comments