Les politiques de contenu local et les relations communautaires dans les terres profondes de la région minière de Boké.

En prélude aux sessions de concertation, M. Abdoulaye Magassouba , M. Mohamed Lamine Doumbouya, joints par les hauts cadres de l’administration ont été reçu par les autorités préfectorales, administratives et communales à la mairie de Boké.

À l’entame de cette visite de travail, le Gouverneur de Boké a relevé l’importance inédite et symbolique de cette mission dirigée conjointement par un ministère stratégique et économique. Attestant que Boké aujourd’hui pôle minier par excellence attire une rente minière conséquente, nécessitant une gestion responsable et transparente des rétrocessions faites aux communautés dans un climat de bon voisinage pour un contenu local important et un développement durable.

À sa prise de parole, le ministre des Mines et de la Géologie a rappelé que la Guinée est aujourd’hui une destination minière de choix pour les investisseurs sérieux, chiffrant la mobilisation des investissements à plus de 2,4 milliards en 2016. Il a toutefois rappelé que, pour que ces investissements majeurs aient un impact positif sur les collectivités affectées par les projets, l’établissement progressif d’un contenu local est impératif. M. Abdoulaye Magassouba a également exhorté les autorités locales à travailler de concert avec les communautés locales et les sociétés minières pour des relations communautaires saines, gage d’un développement durable.

Dr. Mohamed Lamine Doumbouya, a pour sa part axé son allocution sur la transparence budgétaire, garantie de bonne gouvernance et de retombées socio-économiques. En effet, il a affirmé que son département mettra tout en œuvre pour communiquer de manière transparente les informations liées aux rétrocessions pour plus de redevabilité. Cela permettra également aux communautés d’examiner et de contrôler rigoureusement l’utilisation des ressources mises à leur disposition. Il a aussi encouragé les communautés locales à prendre une part active dans l’élaboration de leur Plan de Développement.

La mission s’est ensuite déplacée dans le Boké profond, visitant les communautés de Boulleré, d’Ayé Koyé et de Moby pour discuter du permis social d’exploités des sociétés.
L’accent lors des débats a été porté sur la transparence des processus de contenu local, le respect des promesses et des engagements faites aux communautés, le maintien des dialogues, l’emploi des autochtones. Toutes les parties prenantes présentes étaient d’accord que l’obtention d’un permis social est critique pour la réduction des risques environnementaux, sociaux et l’accroissement des retombées positives pour tous.

Enfin la mission a rendu visite aux directions de COBAD et GAC sur les questions de fiscalité minière et de contenu local. Au cours de ces rencontres chacune des sociétés est revenue sur ses objectifs de responsabilités sociétales, les revenues communautaires et les projets mis en place pour satisfaire les besoins et attentes descommunautés.

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

No Comments