Durant trois jours, l’évènement a réuni plusieurs centaines d’hommes de culture – opérateurs culturels et artistes- venus de divers horizons du pays. La rencontre s’est inscrite dans la promotion de la culture, du touristique, l’économie et l’environnement de la Guinée en vue de créer un lien d’amitié, d’union, de fraternité et de paix entre les populations.

A l’annonce du projet, le Coordinateur Général de l’organisation Alsény Prince Sylla avait signifié à la presse que l’idée d’organiser cet évènement est tirée de la collaboration avec ses homologues sénégalais au cours d’une des éditions intitulée ‘’koom-koom’’ en langue Wolof ou ‘’Calebasse’’en français. Un festival organisé depuis 10 ans au Sénégal.

Selon lui, le choix porté sur Dubréka n’est pas fortuit, quand on sait que cette ville est connue pour son aspect touristique et artisanal. Aussi, il s’agit ici de la transformation d’un objet culturel ‘’Calebasse’’ qui constitue un véritable vecteur d’union entre les peuples.

A travers cet événement, la structure Galaxie Production et ses coorganisateurs ont véhiculé tout le long des messages de sensibilisation afin de pousser les citoyens à utiliser la calebasse dans toutes les activités de ménages.

C’est pourquoi au début des festivités, un carnaval géant a été initié pour ouvrir le bal de cette première édition, avec la prestation scénique des artistes de la musique traditionnelle, populaire et urbaine, ainsi qu’une élection miss dénommée ‘’Miss Calebasse 2018’’. Il y a eu également la formation d’une trentaine de jeunes de Dubréka en Entrepreneuriat touristique. Et également une journée de symposium sur les vertus économiques, médicinales et environnementales de la calebasse, sans oublier la visite guidée sur des sites touristiques de cette ville.

Pour cette édition de 2018, l’honneur a été donné au Sénégal comme pays partenaire qui a profité de l’occasion pour établir une liaison entre les deux peuples. Pour eux, l’union n’est pas seulement entre les guinéens, mais aussi entre les guinéens et d’autres pays de la sous-région qui peuvent tous se retrouver au tour de la calebasse.

A l’occasion, un grand concert a été organisé dans la cour de la préfecture qui a mobilisé un grand public mélomane autour de la prestation des mannequins, des comédiens  et des artistes de la musique traditionnelle. Tout cela vise à réunir les acteurs sociaux culturels de Dubréka autour de la calebasse, pour faire revenir l’utilisation de cet outil dans des activités socioprofessionnelles. Mais aussi de mettre cette préfecture sous les projecteurs des médias, et de la faire découvrir par les touristes.

Par ailleurs, un jeune artiste du nom de Doumbou Style a été apprécié par Galaxie Production pour son talent. Et celle-ci a fait la promesse d’accompagner le jeune talentueux durant sa carrière musicale. Cette structure évoluant dans la production des artistes de la musique populaire, veut faire de Doumbou Style son tout premier produit dans le paysage musical urbain guinéen.

Aussi, lors de ses différentes prestations, le concepteur de “Sahan Nan Wolifé” a mis tout le public d’accord. Et cela lui a permis d’être validé par Galaxie Production et de lui accorder l’enregistrement d’un morceau et d’un clip vidéo. Selon cette structure, si tout va bien, elle signera un contrat de production avec Doumbou Style.

A noter que Doumbou Style est un fruit de l’Institut Supérieur des Arts de Guinée “ISAG et il a un code de popularité considérable à Dubreka. Plein de talent, cet artiste évoluant dans la musique reggae dancehall ne passe pas inaperçu dans les concerts.

Il faut aussi retenir que la Guinée n’a toujours pas perdu sa valeur culturelle à travers l’existence de certains groupes de musique traditionnelle ou de percussion comme les ‘’Baga Guinè’’. Un groupe qui a émerveillé le public à travers une prestation scénique incroyable, au  deuxième jour des festivités.

Face à un public jeune, ces dames se sont exprimées à travers la sonorité baga et des pas de danses très remarquables, tirés de Kifinda, Monchon, Yamponi, Bigori et Koufèn (villages de Bagataye). Il y a eu aussi la prestation d’autres groupes de percussion qui ont montré leurs talents au public, tels que : la compagnie Bamoussou, la percussion de Monchon, les Aigles du Manding, Leingué Star et autres.

Pour clore, on rappelle que les festivités de cette année ont pris fin par des photos de familles, suivies du mot de remerciement des organisateurs sur l’engagement de tout un chacun. Ils ont aussi exprimé leur joie de la réussite de l’évènement qui n’a connu, selon eux, aucun soutien financier de la part de quelconque institution, entreprise ou encore des sponsors pour la réalisation du présent projet. Et quant à la tenue de la prochaine édition fera l’objet d’une conférence de presse dans les prochains mois qui suivent.

Synthèse réalisée par Younoussa Sylla, pour africanewsmag.com

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

No Comments