L’ambassadeur du Japon en Guinée et le représentant résident du PAM ont procédé, mercredi à Conakry, à la signature d’un échange de notes du programme d’aide alimentaire japonais (KR1), consacré au programme de cantines scolaires du PAM.

Pour cette année, le gouvernement japonais a débloqué un montant de 450 000 000 yens, soit environ 34 600 000 000 GNF pour lutter contre l’insécurité alimentaire en Guinée.

Ce don direct au PAM contribuera essentiellement au renforcement des cantines scolaires en fournissant des repas chauds aux enfants et en distribuant des rations sèches aux jeunes filles, mais aussi aux enfants malnutris, aux femmes enceintes et mères allaitante, ainsi qu’aux personnes vivants avec le VIH/SIDA à accéder aux soins.

Dans son discours de circonstance, Hissanabou Hassama l’ambassadeur du Japon est revenu sur les motifs de cette contribution, soulignant que le programme des cantines scolaires contribue à la sécurité alimentaire qui incite les élèves à rester à l’école.

« Ce programme a un impact positif sur les résultats scolaires. Il a également montré sa pertinence dans le maintien des jeunes filles dans le système scolaires. Le Japon appui fortement cette initiative du PAM qui est une contribution majeure au développement de la Guinée. C’est pourquoi, le gouvernement du Japon collabore avec le PAM en accordant chaque année à ce programme un soutien financier. Ainsi depuis 2014, le Japon a accordé un montant global de 15 250 000 dollars soit à peu près 140 milliards de GNF pour la fourniture de denrée alimentaire dont une partie sert aux cantines scolaires », a indiqué Hissanabou Hassama.

Pour sa part, après avoir remercié l’ambassade du Japon, Edouard Nizeyimana, représentant du PAM en Guinée souligne qu’après l’enquête de vulnérabilité effectuée en avril 2018 par le PAM et les partenaires du gouvernement guinéen, le constat révèle que « 1 ménage sur 5 n’arrive pas à couvrir les besoins alimentaires de base soit 2,5 millions de personnes dans tout le pays ».

« Sur l’échelle de l’index la faim, la Guinée est classée 95ème sur 119 pays avec une situation qualifiée de sévère ou sérieuse », a-t-il dit.

Source: APA

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

No Comments