La transformation domestique du coton en Afrique pourrait dégager 90 milliards

557137

La transformation domestique du coton en Afrique pourrait dégager un revenu additionnel de 90 milliards de dollars selon une évaluation du  comité consultatif international du coton -ICAC- dans le 3e volume de sa série spéciale intitulée « Les rendements élevés du coton : pour l’Afrique cette fois ».

Alors que le continent Afrique exporte de l’ordre de 90% de sa récolte, l’ICAC souligne que l’industrie du textile et de l’habillement possède un énorme potentiel en termes de création d’emplois dans le futur.

L’ICAC précise qu’afin de tirer pleinement profit de ces opportunités du côté de la transformation, le continent doit aussi renforcer sa production à travers notamment, l’amélioration de l’accès des exploitants aux technologies à faible coût, aux engrais ainsi qu’aux semences améliorée.

Selon les données de l’ICAC, le coton est cultivé sur une superficie de l’ordre de 4,2 millions d’hectares en Afrique principalement dans de petites exploitations familiales. La culture représente une source importante de devises dans plus de 15 pays sur le continent. Pour de plus amples informations rendez-vous sur https://www.icac.org/Publications

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here