Guinée/Climat : l’atelier de lancement du processus d’Actualisation de la contribution déterminée au niveau national (CDN)

44
Tenu ce jeudi de l’atelier de lancement du processus d’actualisation de la contribution déterminée au niveau national par visioconférence, dans le cadre du respect des gestes barrières en cette période de COVID 19.

 

Une centaine de participants issus d’une dizaine de départements techniques comme l’agriculture, les hydrocarbures, le développement économique, les transports et l’environnement, mais aussi  du secteur privé et de la société civile, ont pris part à cette visioconférence qui fait suite à l’atelier de présentation du « projet de lancement de la troisième communication nationale sur les changements climatiques », tenu mardi dernier à Conakry.

Initié par le PNUD Guinée, et ses partenaires de réalisation que sont la Banque mondiale, l’agence française de développement, le fonds vert climat et  la Banque africaine de développement BAD.

Objectifs, Partager la « Promesse Climatique du PNUD», revenir sur l’état de mise en œuvre de la CDN de 2015 et les leçons apprises, présenter le rapport de cadrage (la note méthodologique et le calendrier d’exécution), recueillir les contributions des participants et leurs commentaires sur la démarche, lancer officiellement la collecte de données et s’accorder sur l’année de référence pour construire les trajectoires d’émissions de gaz à effet de serre ; ou encore établir une vision sur l’ambition dans la CDN actualisée, notamment sur le volet atténuation».

Dans les interventions, il est tout d’abord revenu au Représentant du PNUD en Guinée Luc Grégoire, de s’adresser aux participants en ces termes « je salue les efforts du Gouvernement Guinéen dans tout ce qui se fait en matière de lutte contre le réchauffement climatique depuis des années maintenant. C’est justement pour accompagner ces actions que le PNUD accompagne 120 pays à travers le monde dont la Guinée, dans l’actualisation des CDN. C’est dans ce cadre que le PNUD Guinée accompagne la Guinée. Nous réitérons cet engagement à toujours accompagner la Guinée dans ce combat… ».

A sa suite le Ministre de l’Environnement dans la même lancée, appréciera les efforts du PNUD dans l’accompagnement dans la réalisation des projets. Il poursuit en disant que ‘’ le contexte mondial dominé par la crise du COVID19, avec notamment l’annulation de la COP 26 sur le climat,  ne doit pas être à l’origine de l’abandon sur les engagements déjà entrepris.  Nous nous attendons à plusieurs résultats dont l’obtention d’informations sur la CDN validée et le partage d’expériences sur les acquis et les défis à relever ».

Il a terminé son propos en remerciant l’ensemble des partenaires qui œuvrent aux cotés de la République de Guinée dans la lutte contre le réchauffement climatique, au nom du Président de la République,  Alpha CONDE.

Du coté des partenaires, ils se sont succédés  pour réitérer l’engagement de leurs institutions à accompagner la Guinée dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique.

Pour le Responsable du Programme Environnement et Développement Durable Mamadou Ciré CAMARA, il a mis l’accent sur les projets déjà réalisés et en cours de réalisation par son institution dans le cadre de la lutte contre le phénomène climatique à travers l’atténuation et l’adaptation. Il s’agit entre autres de « la promotion des bio digesteurs, du lancement du projet du plan national d’adaptation de la Guinée, financé par le fonds vert climat, le développement d’un projet d’adaptation en zone côtière en faveur des communautés vulnérables, l’appui des femmes dans le cadre de la vulnérabilité au changement climatique et la préservation de la biodiversité. Il y’a aussi la gestion intégrée des ressources en eau sur le konkouré, un fleuve qui prend sa source à Mamou une préfecture située à 270 kilomètres de Conakry, berceau des barrages de garafiri, kaléta et souapiti. Il a précisé que ce sont des projets qui bénéficient de l’appui financier de plusieurs partenaires…».

Quant à Aboubacar YOULA Expert climat au PNUD, il a présentée ce qu’on appelle « la promesse climatique du PNUD ». Elle concerne cette promesse, à l’actualisation justement des CDN, communication nationale déterminée, la contribution à la baisse des émissions de gaz à  effet de serre, le suivi des progrès et le renforcement de la transparence dans la lutte contre le réchauffement climatique. Une promesse d’appui technique et financier qui concerne une centaine de pays à travers le monde.

La rencontre s’est poursuivie par les échanges et propositions pour une lutte durable contre le phénomène climatique dans notre pays.

Il faut rappeler que la République de Guinée subit comme tous les pays du monde et particulièrement les pays en développement, les effets du réchauffement climatique dont les inondations, la perturbation de la pluviométrie ou encore l’élévation du niveau de la mer.

      Idi CA

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here