Dans un article publié sur votre quotidien électronique www.friaguinee.net, nous vous annoncions que la ville de Fria est celle qui est choisie par le gouvernement pour la célébration couplée des journées nationales et africaines de la jeunesse prévue le 1er Novembre 2018.

Depuis l’annonce de cette nouvelle par une mission du ministère de la jeunesse le 15 septembre dernier, la direction préfectorale de la jeunesse ainsi que les structures de jeunesse se sont mis à la tâche pour conférer à cet événement que devait présider le président Alpha Condé, tout l’éclat qu’il lui faut.

Mais hélas, la joie de la jeunesse de Fria de voir la cité de l’alumine abriter cette fête vient d’être brisée !

« La fête de la jeunesse est délocalisée à Conakry » annonce le Directeur préfectoral de la jeunesse qui, d’un ton cassé ajoute : « la nouvelle m’a été donnée par Madame le Préfet qui a eu un entretien avec les cadres du ministère de la jeunesse. Elle nous a fait comprendre qu’il s’agit de raisons sécuritaires » explique Abdoulaye Aziz Camara.

Joint au téléphone par notre rédaction, un cadre du ministère de la jeunesse est revenu de façon explicite sur les motifs de ce changement de programme.

« Les raisons sont purement politiques ! » a entamé le cadre avant de poursuivre : « Vous savez dans quelle situation se trouve notre pays actuellement, donc c’est pour des raisons de sécurité du chef de l’Etat qui doit présider la cérémonie, que la primature a pris cette décision qui nous est parvenue pendant que nous-mêmes étions en avance dans les préparatifs pour la célébration à Fria, mais quand l’autorité décide, on ne peut que se plier à cela surtout que le motif évoqué est très important, il s’agit de la sécurité nationale » éclairci le cadre.

Deux jeunes de chaque préfecture de la Guinée sont invités à prendre part à la fête qui sera organisée à Conakry, mais selon le cadre du ministère que  nous avons joint, l’Etat a prévu de réparer le préjudice causé à la jeunesse de Fria.

« Au lieu de deux jeunes, Fria va envoyer 100 jeunes. Nous avons demandé au Préfet et au DPJ de nous envoyer un devis pour le déplacement de deux bus remplis de jeunes que nous prendrons en charge ici à Conakry » a conclut  notre interlocuteur.

source: Friaguinee.net

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

No Comments