Flore: comment le bois de vène malien est pillé et exporté vers la Chine en toute légalité

557407

Le bois de vène est une essence précieuse qui sert à fabriquer des meubles de luxe en Chine. Menacée d’extinction à cause de la forte demande chinoise, l’espèce est protégée par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (Cites). Son exportation est strictement contrôlée. Mais pas au Mali, où les acteurs du secteur jouent avec des insuffisances de la loi pour l’exporter en grande quantité.

Dans les usines de la Générale Industrie du Bois (GIB), seule société habilitée à exporter du bois au Mali, des tonnes de bois de vène sont chargées chaque jour et exportées pour le compte d’entreprises chinoises.

Le bois de vène, de son nom scientifique « Pterocarpus erinaceus », est une espèce de bois de rose. En Chine, il est appelé « Hongmu » et au Mali il est connu sous le nom de « N’guénou ».

Présent dans plusieurs pays du Sahel, ce bois précieux est utilisé pour la fabrication de meubles de luxe en Chine. Il est protégé par la Cites qui l’a inscrit en 2016 dans son annexe II des espèces vulnérables.

Extrait d’une enquête publiée sur https://observers.france24.com/fr/20200211-mali-exportation-bois-vene-forets-chine-trafic

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here