Environnement : ACOREC célèbre sa première année d’activité sur le terrain

557353

L’ONG ACOREC, entendez Agir Contre le Réchauffement Climatique, a célébré ce dimanche 02 Février 2020 à Conakry sa première année d’existence. La cérémonie de célébration a été marquée par une activité de reboisement qui a permis à chaque membre de planter un arbre.

Selon le président de l’organisation, Saïkou Amadou Tidiane Diallo, cette activité consiste à interpeler l’ensemble des citoyens à agir contre le phénomène de réchauffement climatique qui devient une réelle menace contre l’humanité.

« D’abord, nous avons initié le concept ‘’un anniversaire, un arbre’’ qui consiste à inviter chaque citoyen à planter un arbre lors de son anniversaire. Le constat est que les gens achètent les gâteaux couteux, ils vont dans les lieux luxueux pour couper ces gâteaux. Et le lendemain, il n’y a aucune utilité pour la société », dit à l’entame de ses propos.

A en croire toujours au président, l’idée vient aussi d’un autre constat selon lequel il y a une forte menace qui pèse sur les êtres vivants et d’autres espèces animales. Pour remédier à cela, il demande une forte implication de chacun et de tous afin d’atténuer le risque, qu’il considère énorme.

« Le risque est énorme, car la couche d’ozone est menacée, la pollution atmosphérique ne fait qu’augmenter. Il y a aussi l’exploitation minière et tant d’autres. Aujourd’hui, nous n’avons pas la maitrise de nos saisons ; il y a plus de saison sèche que de saison pluvieuse. Les cours d’eau sont en train de disparaitre. C’est pourquoi nous invitons chaque citoyen à planter un arbre à l’occasion de son anniversaire. Un seul arbre filtre 28 kg de pollution atmosphérique par an et refroidit l’air pour dix climatiseurs qui fonctionnent en même temps. Et la disparition d’une espèce végétale entraine la disparition de 30 espèces animales», enseigne l’activiste.

Plusieurs activités sont réalisées depuis son lancement le 16 janvier 2019, rappelle le président de l’ONG, qui restent tout de même satisfaisantes. Il citera entre autres:

« Nous avons planté environ mille (1000) arbres dans la forêt de Kakimbo. Nous avons reboisé les arbres qui se trouvent au siège de l’ARPT, nous avons fait également un reboisement au commissariat de Petit Simbayah, mais aussi au centre Islamique de Donka, et nous avons fait la même chose à Labé. Et nous allons continuer jusqu’à toucher les zones rurales. »

Pour son collègue Abdoulaye Bah, Responsable de programme et projets au sein de l’ONG, partage le même sentiment. Il rassure cependant que l’ONG ACOREC ne ménagera aucun effort quant à la poursuite de ses activités sur tout le territoire national.

« C’est un sentiment de fierté. Depuis un an, nous avons fait beaucoup de choses. Et c’est à travers ce challenge intitulé ‘’un anniversaire, un arbre’’ que nous avons pu avoir ce record », dira Abdoulaye Bah qui estime que le début de toute chose n’est pas facile. Seuls le courage et l’engagement pourront nous amener à poursuivre nos ambitions.

« On n’a pas forcément besoin d’avoir des moyens financiers pour commencer quelque chose. Aujourd’hui il y a beaucoup de jeunes qui créent des structures, juste pour avoir un premier financement, et dès que ce financement tombe, ils disparaissent avec le projet. Et nous, on fait le contraire, parce que nous avons une vision. Et la vision, c’est de lutter contre le réchauffement climatique. Bien sûr qu’on ne peut pas lutter contre le réchauffement climatique de manière totale, mais on peut atténuer les risques, c’est pourquoi nous allons beaucoup redoubler d’effort pour atteindre notre objectif qu’on se fixe à long terme ».

Selon les organisateurs, plusieurs autres activités sont prévues pour les mois à venir, il s’agira entre autres la caravane ‘’Elève et Climat’’, une activité qui consiste de passer d’école en école pour faire une sensibilisation  auprès des élèves sur l’importance de l’environnement, ses causes, ses conséquences et les solutions à apporter contre le réchauffement climatique.

L’année dernière par exemple,  l’ONG a sensibilisé plus de 8 mille élèves sur la même thématique, et elle compte poursuivre ses activités, même si les troubles socio-politiques les empêchent en ce moment d’évoluer sur le terrain.

Sylla Youn

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here