Les représentants des quatre pays membres de l’OMVS (organisation pour la mise en place du fleuve Sénégal), à savoir le Mali, la Mauritanie, le Sénégal et la Guinée, étaient réunis ce mardi dans l’après midi dans un réceptif hôtelier de Conakry. L’objectif, procéder à la signature du contrat d’aménagement hydroélectrique de Koukoutamba. La cérémonie était présidée par le Président de la République, le Pr. Alpha Condé.

D’une capacité de 888 GW, le projet a été conçu pour résorber le déficit énergétique des pays membres de l’organisation. Il favoriserait la disponibilité d’une énergie bon marché et d’avantage respectueuse des exigences de préservation de l’environnement.

Selon le Haut Commissaire de l’OMVS, Ahmed Diane SEMEGA, le projet fait partie des ouvrages stratégiques dont la vocation est d’impacter positivement les conditions de vie des populations ainsi que l’avenir et le développement de tout le bassin.

Poursuivant, le haut Commissaire estime que le projet viendra renforcer de façon significative la fourniture d’énergie à faible coût. Son aménagement permettra une amélioration de l’hydraulicité du fleuve à travers une meilleure régulation des débits.

En plus de l’électrification, le projet inclut la construction d’une route de 150 Km partant de Labé au site du barrage via  la préfecture de Tougué. Un pont de 180 mètres et une cité du maitre d’ouvrage seront également construits.

Le coût de réalisation est de 812 798 559 01 US dollars TTC. Une société chinoise est chargée de l’exécution pour un délai maximum de quatre ans.

Younoussa Sylla, pour guineeminesnature.com

Tél : 657513361

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

No Comments