Dégradation du sol : Un message pour les sociétés minières en Guinée

621039

L’activiste guinéenne a lancé des messages aux guinéens pour la conservation de la nature. Pour le cas des sociétés minières, Fatoumata Chérif estime qu’il faut limiter la dégradation des sols. Pour elle, c’est un acte qui contribue considération à la destruction de la nature.

« Elles doivent limiter la dégradation des sols et les restaurer une fois dégradée. Lorsqu’une superficie de terre est dégradée, il faut normalement restaurer deux fois cette superficie, parce que si vous déplacez un agriculteur d’une zone à une autre il sera obligé d’aller ailleurs non seulement habiter là-bas, mais aussi y cultiver. Donc il va doublement dégrader le sol, c’est leur rôle de responsabilité sociétale environnementale. Cela ne peut se faire que lorsque la loi est appliquée »dit-t-elle.

La présidente de l’ONG Femmes, Pouvoir et Développement envisage de faire des visites de terrain pour sensibiliser les populations sur l’importance des forêts. Des reportages seront publiés sur les medias et des plaidoyers seront faits à l’endroit des gouvernants pour la mise en place des solutions alternatives pour rationaliser l’utilisation du charbon de bois.

La Rédaction

 

SHARE
Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here