L’activiste guinéenne, Fatoumata Chérif, présidente de l’ONG Femmes, Pouvoir et Développement (FEDEP), et l’ambassadrice de la campagne GreenChallenge, a porté une attention particulière au déroulement de la journée internationale des forêts qui a eu lieu ce mercredi à Conakry. Une seule réponse nous fait savoir pour comprendre pourquoi nous devons conserver nos patrimoines forestiers. Pour elle, ‘’la forêt a une place aussi importante pour d‘autres activités’’.

« Il est important de signaler que la forêt a une place aussi pour d‘autres activités sportives, récréatives et de sensibilisation. Donc c’est très important aujourd’hui que les Conakrykas connaissent la place de la forêt dans la vie. Parce qu’on a l’impression que les arbres disparaissent de partout », a-t-elle dit en substance avant de se souvenir du qualificatif qu’on attribuait à la Guinée dans les temps.

« Il n’y a plus de pots de fleurs dans la ville et pourtant Conakry était la perle de l’Afrique parce qu’il y avait des fleurs et des forêts. Mais aujourd’hui je vous avoue que les déchets ont remplacé les fleurs. Donc nous devons nous remotiver d’avantage pour que l’action soit orientée aussi vers la protection de l’environnement. Aujourd’hui, les forêts sont dégradées suite à la coupe abusive des bois à travers les activités humaines qui impactent aujourd‘hui l’environnement », dit-elle, avant de recommander enfin : «  Il faut qu’on lance un message fort aux gouvernants et aux secteurs privés de s’orienter dans les activités de protection de l’environnement et de la conservation de la nature ».

Younoussa Sylla

Tél : +224662322478/657513361

E-mail :syllayoun87@gmail.com

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

No Comments